Conditions d’entrée en Espagne en cas de voyage depuis un pays hors-UE/EEE

1. Indépendamment du pays de provenance, tous les voyageurs se rendant en Espagne par avion ou bateau (ferrys), y compris les voyageurs en transit et les enfants âgés de moins de 12 ans, devront remplir avant leur départ un formulaire de contrôle sanitaire. Si vous voyagez en avion, vous pouvez le faire via le site web https://www.spth.gob.es/ou l’appli Spain Travel Health pour appareils Android ou iOs. Si vous arrivez par bateau, vous devez remplir le formulaire à travers le lien suivant : https://spthm.puertos.es/
Une fois rempli, vous obtiendrez un code QR que vous devrez présenter au moment de l’embarquement et à votre arrivée en Espagne. Si vous venez d’un pays/territoire non considéré comme à risque, vous recevrez un QR code FAST CONTROL qui facilitera le processus lors de votre arrivée en Espagne.

 

2.1. Si vous voyagez depuis un pays ou un territoire inclus dans la liste des pays à basse incidence et exclu des zones à risque, vous pourrez vous rendre sur le territoire espagnol sans obligation d’être muni d’un test de diagnostic ou d’un certificat de vaccination ou d’immunité.

2.2. Si vous voyagez depuis un territoire qui figure sur la liste de pays/zones à risque (veuillez consulter la liste mise à jour ici), vous devrez présenter un certificat de vaccination ou vous trouver dans l’une des situations suivantes :

a) Les résidents habituels dans l’Union européenne, les États associés à l’espace Schengen, Andorre, Monaco, le Vatican (Saint-Siège) ou Saint-Marin qui se dirigent dans ce pays, en présentant le document pertinent.

b) Les détenteurs d’un visa de long séjour délivré par un État membre ou un État associé à l’espace Schengen qui se dirigent dans ce pays.

c) Les professionnels de la santé, y compris les chercheurs de la santé et les professionnels au service des personnes âgées qui se dirigent ou rentrent après avoir exercé leur activité professionnelle.

d) Le personnel de transport, les marins et le personnel aéronautique nécessaire afin d’accomplir les activités de transport aérien.

e) Le personnel diplomatique, consulaire, d’organisations internationales, militaires, de protection civile et les membres d’organisations humanitaires, dans l’exercice de leurs fonctions.

f) Les étudiants qui réalisent leurs études dans les États membres ou les États associés à l’espace Schengen et détenteurs de l’autorisation ou du visa et de l’assurance maladie correspondants, à condition qu’ils se dirigent dans le pays dans lequel ils effectuent leurs études, et que l’entrée ait lieu pendant l’année universitaire ou dans les 15 jours qui la précèdent.

g) Les travailleurs hautement qualifiés dont le travail est nécessaire et ne peut pas être reporté ou effectué à distance, y compris les participants à des épreuves sportives de haut niveau qui se déroulent en Espagne. Ces circonstances devront être justifiées en présentant le document pertinent.

h) Les personnes qui voyagent pour des raisons familiales impérieuses dûment justifiées.

i) Les personnes qui présentent les documents pertinents des cas de force majeure ou une situation de nécessité, ou dont l’entrée est autorisée pour des motifs humanitaires.

j) Les résidents de pays tiers qui figurent sur une liste régulièrement mise à jour (veuillez consulter la liste mise à jour ici).

Si vous devez présenter un certificat de vaccination, celui-ci doit avoir été délivré par les autorités compétentes du pays d’origine à partir de 14 jours après la date d’administration de la dernière dose du schéma vaccinal complet. Les schémas vaccinaux complets sont définis dans la Stratégie vaccinale face à la COVID-19 de l’Espagne. Renseignez-vous sur les vaccins acceptés grâce à la carte de la page d’accueil en fonction de votre pays de départ.

Dans le cas des enfants de 12 à 18 ans ressortissants de pays tiers voyageant depuis un pays tiers touché par la restriction temporaire des voyages non essentiels, seules les personnes possédant le schéma vaccinal complet peuvent se rendre en Espagne à des fins touristiques. Seuls les moins de 12 ans sont exemptés de présenter un certificat sanitaire.

Le certificat de vaccination devra indiquer au moins :

– Le prénom et nom du titulaire ;

– La date de vaccination ;

– Le type de vaccin administré ;

– Le nombre de doses administrées/programme complet ;

– Le pays émetteur ;

– L’identification de l’organisme émetteur du certificat de vaccination.

Les certificats doivent être rédigés en espagnol, en anglais, en français ou en allemand, ou, le cas échéant, traduits en espagnol par un organisme officiel.

 

Si vous vous trouvez dans l’une des situations exceptionnelles décrites ci-dessus et que vous ne disposez pas d’un certificat de vaccination, vous devrez présenter le certificat de diagnostic ou le certificat de rétablissement :

Certificat de diagnostic. Vous devrez présenter un test COVID-19 négatif. Les tests acceptés en Espagne sont NAAT (PCR, LAMP, TMA ou similaires) ou antigéniques. Vous devez présenter un test NAAT négatif réalisé dans les 72 heures précédant votre arrivée en Espagne ou un test antigénique réalisé dans les 48 heures précédant votre arrivée.

Certificat de rétablissement (valable jusqu’à 180 jours à compter de la date du test).

 

3. Si vous voyagez par voie aérienne ou maritime, vous devrez passer un contrôle sanitaire lors du premier point d’entrée incluant, au minimum, une prise de température, un contrôle des documents ainsi qu’un contrôle visuel de votre état.

Si vous pensez que vous pouvez avoir contracté la COVID-19 ou toute autre pathologie représentant un risque pour la santé publique, vous devrez passer un examen médical avec possibilité de devoir passer un test de diagnostic d’infection active (test PCR/TMA/RT-LAMP). En outre, le personnel des services de la Santé extérieure pourra vous faire passer un test de diagnostic si vous provenez d’un pays à risque. Dans des cas exceptionnels, certains passagers pourront se voir exiger la réalisation d’un test dans les 48 heures suivant leur arrivée en Espagne.

Pour passer les contrôles sanitaires à leur arrivée en Espagne, les passagers en provenance de pays à haut risque doivent présenter (en plus de disposer d’un certificat de vaccination ou de rétablissement) leur code QR de SpTH accompagné d’un test de diagnostic de SARS-CoV-2 négatif.

Si vous êtes en transit et que le transit a lieu sans sortir de la zone internationale, vous ne passerez pas par les contrôles sanitaires, c’est pourquoi, même si vous provenez d’un pays à risque, vous ne devrez pas présenter un certificat de vaccination, mais vous devrez obtenir un QR TRANSIT en remplissant le FCS via l’application SpTH.

Si le transit implique de passer par les postes de contrôle frontalier et, par conséquent, d’entrer sur le territoire espagnol, vous devrez présenter la carte d’embarquement ou le billet d’achat du vol ou des vols suivant(s) de la connexion, afin de prouver que la destination finale est internationale, et vous pourrez poursuivre votre voyage à condition que le transit ait une durée inférieure à 24 heures et que vous ne quittiez pas l’enceinte de l’aéroport.

4. Vous pouvez consulter sur la carte de la page d’accueil les aspects spécifiques de la réglementation de chaque pays et les éventuelles exceptions.