USAR EL TRANSPORTE PÚBLICO CON EL MENOR RIESGO PARA TU SALUD

Emprunter les transports en commun en réduisant les risques pour votre santé

Déplacez-vous en bus, métro, taxi ou vélo en toute tranquillité en étant informé des normes appliquées dans les moyens de transport de votre destination. Renseignez-vous pour savoir si certains trajets ont été modifiés, évitez les cohues, portez le masque et désinfectez-vous régulièrement les mains.

1. Quel matériel de protection il est recommandé d’avoir dans les transports en commun?

En plus du port d’un masque homologué, les gels désinfectants vous permettront de garder les mains propres. Appliquez un désinfectant avant et après le trajet, et évitez de vous toucher le visage dans la mesure du possible.

 

2. Évitez les heures de pointe autant que possible

Si possible, évitez d’emprunter les transports en commun aux heures de pointe. Si cela n’est pas possible, prenez un autre moyen de transport, comme un taxi. En planifiant votre journée, vous pourrez éviter les heures de pointe pour vos trajets les plus longs. Vous pourrez profiter de ces moments pour vous balader et voir la ville différemment.

 

3. Comment réduire les risques pendant le trajet?

Renseignez-vous et respectez les normes de chaque ville et moyen de transport. N’occupez pas les places à usage restreint. Essayez dans la mesure du possible de garder une distance de deux mètres avec les autres voyageurs. Essayez dans la mesure du possible de garder une distance de deux mètres avec les autres voyageurs, et touchez le moins possible les surfaces. Pour terminer, faites attention pour éviter les attroupements au moment de monter et de descendre.

 

4. Autres options de transports en commun

Outre les moyens de transport traditionnels, vous pouvez louer un vélo pour la journée ou pour de courts déplacements (grâce au bike sharing). Ainsi que les EDP (engins de déplacement personnel) comme les trottinettes électriques. Cependant, l’option la plus saine pour visiter la ville reste sans doute la marche.